A VISITER

 
 
phares du Médoc

Moulin

les moulins du Médoc

Musées

musées du Médoc

monuments du Médoc

 
retour atlantique
 

LES PHARES

Le Phare de RICHARD
Fête annuelle en août (en savoir+)
Phare de Richard

  Dans la Commune de Jau-Dignac-Loirac, en bordure des "polders de Hollande aménagés au 17° siècle sur la rive gauche, un arbre guide la navigation sur l'estuaire de la Gironde, le plus vaste d'Europe : L'arbre de Richard.
  Au début du 19° siècle, l'arbre est abattu par la tempête. Un phare en maçonnerie est construit en 1843, haut de 18 métres. Ce lieu devient le rendez-vous communal et des bals populaires sont organisés

    En 1870, un deuxième phare est érigé à proximité, entièrement métallique et d'une hauteur de 31 mètres. Les phares s'éteignent en 1953, et le site est vendu à un particulier. Le domaine reste abandonné et un ouvrage est détruit pour récupérer la ferraille

    En 1982, le maire de la commune de Jau-Dignac-Loirac, M. René Coutreau, malgré les réticences des conseillers de l'époque, décide d'acheter et de restaurer le phare de Richard. C'est ainsi que depuis 1992, le site devient un lieu touristique et culturel, reconnu et apprécié.
    Une association communale du "phare de Richard" est créée en 1993. Elle gére ce patrimoine, développe un musée et organise des animations.
    Elle a obtenu en 1999 le 1° prix du Conseil Général de la Gironde, le "Fleuron d'or du patrimoine" dans la catégorie : ANIMATION et SAUVEGARDE.

Le Phare de Richard

- Musée sur la vie de l'estuaire de la Gironde
- Vue panoramique sur les Charentes, les "polders" et la région.
- Feu de Saint-Remy

    Périodes des visites

phare de Richard 2

Association communale
du phare de Richard

créée en 1993

Participez à la restauration en adhérant à l'association >>
 

Siège Social :
Mairie de Jau-Dignac-Loirac

le site :
www.phare-ichard.com

   Le site est aménagé :

    Aire de pique-nique abritée, toilettes, téléscope, carte de l'estuaire.
    Quai d'accostage au pied du phare.
    

carte postale des phares

Renseignements :

- 05 56 09 42 12
- 05 56 09 52 39

par Email

Phare de Cordouan

Haut de 7 étages, le plus ancien d'Europe, à l'entrée de l'estuaire de la Gironde, accés par vedette, la Bohéme II, pour les visites
Phare de Coudouan
 

Phare de Grave

au Verdon, aspect carré
 exposition de maquettes de bateaux
 et de la reproduction du phare de Cordouan

et le Phare St Nicolas
Phare de Cordouan  

Médoc phares

L'hymne au phare


Dressé vers le ciel, ce pilier de notre patrimoine, le phare nous réunit à la jonction de l'eau salée et de l'eau douce, si mêlées en ses mattes que nous sommes nés marins et terriens, embrassant à la fois leurs vertus différentes.

Nous l'avions délaissé. nous l'avions vendu.

Tourmenté par L'âge, comme l'ancien au coin du feu qui sait mais ne dit plus, il laissait les siens vivre, il patientait, assumant ses blessures et sa décrépitude. Et c'est la jeunesse. énième jeunesse que produisent ces terres, qui dégagea ses racines : car il vit tel un chêne, se nourrissant de notre terre, fier d'y avoir poussé.

Son histoire dans l'Histoire est aussi celle de sa renaissance ; il fut dépouillé du voile de l'oubli par l'un des siens et reconverti en dépositaire de notre passé.

Aujourd'hui, nous les enfants perpétuons la tradition et le souvenir des anciens. Qu'importe en quelle pierre s'est réfugiée l'âme du dernier défunt, et celle des anciens avant lui ! car je sais ceci : c'est avec la mémoire communautaire comme ciment qu'elles se lient, et maintiennent solide sur sa base ce temple de l'identité jovisienne.

Et je sais aussi, que les jours de brume sur le fleuve du monde nous cherchons le phare pour nous rassurer, puis les écueils évités, que nous le remercions du large… Ecoutons ses voix nous souhaiter " bon vent ".

Didier COUTREAU